Drainage lymphatique : adieu rétention d’eau, place à une peau tonique

Drainage lymphatique : adieu rétention d’eau, place à une peau tonique

Idéal pour celles et ceux qui se plaignent d’avoir les jambes gonflées, le drainage lymphatique s’avère être une arme particulièrement redoutable contre la rétention d’eau. Mais comment agit ce massage particulier ? S’adresse-t-il à tout le monde ?

Drainage lymphatique : à quoi est due la rétention d’eau ?

Le système lymphatique regroupe l’ensemble des structures qui permettent la circulation de la lymphe. Il est si essentiel à notre organisme qu’il est souvent qualifié de système circulatoire secondaire. Il faut dire que la lymphe assure de nombreuses fonctions d’importance parmi lesquelles figure l’évacuation de l’eau. En temps normal, le drainage lymphatique s’effectue naturellement en 48 h. Mais il arrive, pour de multiples raisons, que le réseau lymphatique peine à accomplir sa mission drainante au niveau de certaines régions corporelles, les jambes notamment.

Drainage lymphatique : un outil anti-rétention d’eau efficace ?

Réalisé au sein d’un institut, le drainage lymphatique est un massage très spécifique qui doit être réalisé par un masseur professionnel formé à cette technique. En théorie, il peut être pratiqué chez tout le monde. Le massage lymphatique nécessite la réalisation de mouvements amples, parallèle au système sanguin et lymphatique, afin de favoriser le retour de la lymphe vers le cœur. De cette manière, l’eau accumulée au niveau des pieds, des chevilles et des mollets est remobilisée, puis évacuée. Accompli pendant une heure environ, le drainage lymphatique redonne rapidement de la légèreté aux membres et réduit visiblement les gonflements.