Cellulite : pourquoi il n’y a pas mieux que le palper-rouler pour l’oublier ?

Cellulite : pourquoi il n’y a pas mieux que le palper-rouler pour l’oublier ?

Grâce au palper-rouler, dites définitivement adieu à la cellulite ! En complément d’une hygiène de vie saine et d’une alimentation équilibrée, cette technique de massage spécifique vous permettra de retrouver une peau lisse.

Le palper-rouler, un draineur lymphatique puissant

Par son action, le palper-rouler manuel va activer une circulation lymphatique souvent paresseuse dans certaines zones corporelles. Or, la lymphe contribue, entre autres, à l’évacuation des déchets et de l’excès d’eau qui s’accumulent au sein de l’organisme.

Le palper-rouler, un désintégrateur d’adipocytes

Le palper-rouler favorise la lipolyse, c’est-à-dire la libération des cellules graisseuses qui sont généralement « emprisonnées » au sein de tissus congestionnés. Le fait de pincer puis de faire rouler les couches de l’hypoderme et du fascia va stimuler les adipocytes et contribuer à leur élimination.

Le palper-rouler, un activateur de la circulation sanguine

Dans les zones corporelles touchées par la cellulite, les structures tissulaires font souvent l’objet d’un processus de rigidification. Ce phénomène naturel est dû, en partie, à une circulation sanguine déficiente.

Le palper-rouler, un massage énergisant

Le massage du palper-rouler requiert une certaine dose d’énergie pour être réalisé dans les règles de l’art. Il ne s’agit pas d’un massage doux même si cela ne lui enlève en rien ses vertus relaxantes et déstressantes. Le palper-rouler est une technique qui tonifie le corps… et dégomme la cellulite.

Le palper-rouler, un lisseur d’épiderme

Ce n’est pas un hasard si le palper-rouler est une méthode ancestrale. S’il est pratiqué régulièrement, les premiers effets du massage ne tarderont pas à se faire sentir. La peau se lisse. L’effet peau d’orange s’estompe progressivement tandis que l’épiderme semble s’assouplir.