Le palper-rouler, oui mais à quelle fréquence pour que ce soit efficace ?

Le palper-rouler, oui mais à quelle fréquence pour que ce soit efficace ?

L’efficacité du palper-rouler contre la cellulite et les capitons inesthétiques n’est plus à démontrer ! Si vous avez décidé de tester cette technique de massage, vous allez devoir respecter une certaine fréquence afin que les résultats correspondent à vos attentes !

Le palper-rouler, combien de fois par semaine ?

Pour qu’un palper-rouler manuel distille l’ensemble de ses effets contre la peau d’orange, il faut qu’il soit pratiqué régulièrement. Ainsi l’efficacité sera au rendez-vous. D’ailleurs, un vrai bon palper-rouler manuel est la garantie de résultats visible après chaque séance. Pour un résultat durable, comptez environ une douzaine de séances à raison de deux massages par semaine. Le bon rythme pour s’assurer 2 tours de tailles en moins. Car plus que le nombre de semaines, c’est bien la fréquence de manipulation qui revêt une importance toute particulière pour que la technique soit pleinement satisfaisante. C’est pourquoi après cette session de deux séances par semaine, nous vous recommandons de prolonger, durant un mois une séance toute les semaines. A ce rythme, grâce à la méthode Anne Cali, vous pouvez perdre un demi centimètre par semaine soit un total d’une à deux tailles après 12 séances.

Le palper-rouler, comment doit-il être réalisé pour être efficace ?

Plus encore que la fréquence, c’est bien la technique de réalisation qui va déterminer l’efficacité du massage. Pour un résultat optimal, il est conseillé de s’adresser à un professionnel qui aura été formé à la technique du palper-rouler manuel. En effet, les mains peuvent s’adapter plus aisément qu’une machine aux spécificités morphologiques de chacun et apporter, ainsi, des réponses ciblées. Au sein de son centre de massage, Anne Cali, masseur-kinésithérapeute diplômée, pratique la méthode GAD® pour Glisser, Appuyer, Décoller ; une technique qui permet d’approfondir encore un peu plus l’action du palper-rouler traditionnel.