Glisser, appuyer, décoller : le nouveau palper-rouler

Glisser, appuyer, décoller : le nouveau palper-rouler

Après le palper-rouler traditionnel, découvrez sans plus attendre le Glisser, Appuyer, Décoller, ou GAD en version abrégée ! Derrière ces trois lettres, découvrez une méthode de massage innovante qui se propose de lutter efficacement contre la cellulite.

Le GAD, qu’a-t-il de plus que le palper-rouler ?

Là où le palper-rouler manuel débarrasse les cellules adipeuses de leur trop-plein d’eau, la méthode GAD, elle, va plus loin en les désintégrant. Pratiqué par des masseurs kinésithérapeutes formés à cette technique, ce massage spécifique permet, au terme d’une cure plus ou moins longue, de venir à bout des cellulites les plus incrustées. Les gestes et les mouvements experts ainsi réalisés vont “casser” les adipocytes qui se sont accumulés dans les zones les plus sensibles du corps : hanches, fesses, sangle abdominale, cuisses… En agissant plus en profondeur, le massage favorise l’élimination des graisses, le drainage lymphatique et la production de collagène.

Le GAD, est-ce efficace ?

Si l’on en croit l’étude menée pendant 5 semaines sur 10 patientes âgées de 20 à 65 ans, la réponse est assurément… oui ! En seulement une quinzaine de séances de 30 minutes, ces dernières ont perdu, en moyenne, 8 cm de tour de taille et 3,7 cm de tour de cuisse, tandis que l’hypoderme de leurs cuisses, lui, a diminué de près de 24 %. Autant dire que la méthode GAD affiche des résultats particulièrement intéressants, et ce, quel que soit le type de cellulite présenté. En effet, la technique manuelle employée par les kinésithérapeutes de l’institut Anne Cali présente l’avantage indéniable de pouvoir s’adapter à chaque patiente, ce qui garantit une action ciblée et personnalisée.